© Alexandre Ollier

 

Après des études de photographie à l'ETPA de Toulouse, Anaïs Docteur choisit d’entamer un cursus plus artistique à l’ENSA Bourges où elle obtient son DNAP avec mention en 2017.

Elle décide de nourrir une réflexion autour de l’œuvre d’art au cœur d’espaces homogénéisés en s’intéressant à la figure du parasite et à la notion de fiction pour habiter l’espace. Elle obtient en 2019 le Master Photographie et Art Contemporain avec mention à l’Université de Paris VIII.

Sa pratique artistique se tourne aujourd’hui essentiellement vers l’écriture et la photographie pour interroger le rôle que joue la fiction dans l'exploration d’un territoire.

Mémoire : L’œuvre d’art pour habiter les espaces homogénéisés : du constat à la fiction.

Membre de l’association Diaph 8 depuis 2018

Co-fondatrice d’un fanzine photographique : Le petit trou

Résidence

2021 

La photo bat la campagne - Diaphane, pôle photographique des Hauts de France

Clermont de l'Oise, France

Prix

2021

Nominée au Prix du film photo - Festival MAP, Toulouse

2020

Lauréate du concours photographique Construire la cohésion : le voisinage en Europe

Fondation Genshagen, Allemagne

Exposition personnelle

2019

Bienvenue à l’Orée - Galerie 4m2, Paris, France

Expositions collectives

2021

En Hauts ! - Transphotographiques, Lille, France

Précipité - Mains d'Œuvres, Saint-Ouen, France

2020

Fanzine Festival Part2 - Yellow Cube Gallery, Paris, France

Habiter/Habité - association PAHLM, Martres-Tolosane, France

2019

Erasmus exhibition - Ex chiesa di San Carpoforo, Milan, Italie

 

2018

Un mur d’images - La Nuit Blanche, Paris, France

 

2017

Dioramas - Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bourges, Bourges, France

Le son que fait la page - Maison de la Poésie, Paris, France

2016

Le son que fait la page - Médiathèque de Bourges, Bourges, France

Yo Beach - Le Batofar, Paris, France